Tim Hecker annonce son nouvel album 'Love Streams'



1453811989


Love Streams prend des indices de l'orchestration avant-classque et du traitement électronique extrême de son album précédent, Virgins (2013), mais avec une forme plus mélancolique, des nuances ultraviolettes. Inspiré par les notions de partition pour chorale du 16ième siècle (en particulier celles de Josquin des Prez), transposées pour une ère de l'intelligence artificielle, de résonance digitale et de synthés vifs, l'album a été assemblé graduellement, avec des couches de pistes-studios de clavier, choeur, et de bois tissés dans la compilation, ensuite moulés et défigurés par programmation complexe.
 Comme écouter le brin d'une ancienne musique sacrée corrompu par le chiffrement, Hecker admet avoir pensé à des idées tels que "l'aesthetiques liturgique après Yeezus" et la "voix transcendantal dans le temps de l'auto-tune" prendant sa création.

Les sessions pour Love Streams ont pris place à travers 2014 et 2015 au Greenhouse Studios à Reykjavik, Islande - où des parties de Virgins et Ravedeath,1972 ont été enregistrées - ceci voit Heck réunie avec la même équipe de collaborateurs que Virgins (Kara-Lis Coverdale, Grímur Helgason) et appuyé par l'Icelandic Choir Ensemble, dont les arrangements vocaux sont composés par Johann Johannson.

Love Streams sera disponible en vinyle transparent édition limité (500 à travers le monde) excusivement au magasin 4AD. Vous pouvez le pre-commander ici.